bande dessinée

J'ai lu : Bouillon

dimanche, janvier 13, 2019





Bouillon, Les saveurs de l'intrépide Eugénie
de Olivier Milhaud et Sandra Cardona



RÉSUMÉ
Eugénie Croque-Bol, une jeune femme forte et décidée, veut devenir chef. Dans le grand restaurant gastronomique qui fait, la réputation de l’île. C’est une femme talentueuse au tempérament romanesque et positif, qui rêve d’aventures et d’ascension sociale.

Eugénie se présente à Bouillon afin de prendre ses fonctions de commis de cuisine. Malgré son expérience, elle sait très bien qu’elle doit repasser au bas de l’échelle sociale et reprendre sa formation depuis le début. Mais elle est déterminée. Son but est de devenir chef et pas n’importe quel chef puisqu’elle vise le « Caldo » la grande table de l’île de Bouillon.
Hélas, lorsqu’elle rencontre, le directeur de l’établissement, elle s’aperçoit qu’elle a été recrutée pour travailler dans la brasserie, centre névralgique de l’île, le lieu où l’empire qu’est devenu Bouillon, a démarré. Elle accepte néanmoins la proposition, emménage sur l’île et s’installe dans une chambre qu’elle partage avec une certaine Bigoudi, une jeune danseuse de cancan qui sévit au caf’conc. Elles ne tardent pas à devenir amies.
Eugénie prend ses fonction sous les ordres du chef : M. Gilbert. Un homme grand et fort, rigoureux et souvent de mauvaise humeur mais qui a un « bon fond ». Comme il le dit lui même : « Je gueule mais je ne crie jamais ! ».
Comme tout commis venant d’arriver, on lui confie dans un premier temps les tâches ingrates. Eugénie sera également amenée à résoudre une enquête qui concerne son amie Bigoudi et démarrera parallèlement à son ascension au sein de Bouillon…


* * * 

Je voudrais remercier les éditions Marabulles de m'avoir envoyé cette BD
et de m'avoir permis de la découvrir 


* * * 


MON AVIS
Je suis très friande des livres (romans ou bandes dessinée) dont l’intrigue se passe autour de la gastronomie. Avec cet album-ci, je suis servie !
Eugénie arrive sur l’île de Bouillon pour travailler LE restaurant gastronomique de l’île : le Caldo, malheureusement pour elle, rien ne se passera comme elle l'aurait espéré.

Cette ville dont l’univers Art Déco et fantasque n’est pas sans évoquer “le Grand Budapest Hôtel”, le style du dessin s’y prête merveilleusement et je me suis délectée de cette intrigue policière aux couleurs chaudes, elles nous enveloppent, nous happent et nous oublions le temps qui passe.

L’univers de cet album est, vous l’aurez compris, très particulier, le dessin est sublime et je pense qu’il faudra plusieurs lectures pour pouvoir admirer tous les détails cachés, ses petites rues et façades de restaurant qui ponctuent la BD. Et je relirai bien entendu à chaque fois avec autant de plaisir.

Un album dont on aimerait avoir une suite !


* * * 

Découvrez sa fiche sur Cultura ou sur le site des éditions Marabulles
L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?





Bamboo édition

J'ai lu : Nos Embellies

jeudi, janvier 10, 2019



de  MARIE DUVOISIN , Gwénola Morizur 




RÉSUMÉ
Lily apprend qu'elle est enceinte. Pile au moment où son compagnon lui annonce son départ en tournée avec son groupe et lui demande de s'occuper de Balthazar, son neveu, qui arrive du Canada. Lily tente d'apprivoiser ce gamin qu'elle n'a jamais vu et qui traîne avec lui la tristesse de la séparation de ses parents. Sur un coup de tête, elle quitte Paris avec Balthazar. Jimmy, un jeune homme en marge, les rejoint dans leur périple. Le hasard les mène jusqu'à Pierrot, un berger qui élève seul ses chèvres avec son chien. Ensemble, ces quatre âmes déboussolées vont tenter de trouver un souffle de vie.


* * * 

Je voudrais remercier les éditions Grand Angle et Bamboo édition de m'avoir envoyé cette BD
et de m'avoir permis de la découvrir 


* * * 



MON AVIS
Quelle jolie BD !!!

Le dessin de la couverture m’avait intrigué et je n’ai pas du tout regretté mon choix.
Les personnages sont tellement attachant !

J’aimais tellement ma lecture qu’à un moment donné, en me rendant compte que j’allais vite, je me suis arrêtée pour pouvoir en garder pour plus tard. Le dessin est doux et simple, très cocon, comme une caresse.

Les personnages ont chacun leur faille, leur histoire, ils se questionnent et se retrouvent ensemble pour improviser un Noël, c’est vraiment touchant.
Ils se trouvent, se réconfortent, il y a une très belle humanité qui ressort de ce récit.

J’ai adoré et je serais bien restée un peu plus avec eux. En plus c'est une lecture de saison !




* * * 

Découvrez sa fiche sur Cultura ou sur le site des éditions Grand Angle
L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?




2019

Mon année #2018

samedi, janvier 05, 2019





Une année déjà vient de s'écouler,  voyons ce que j'ai pu réussir à lire et si j'ai réussi les "défis" que je m'étais donné en 2017.





mon livre chouchou, celui qui m'a ému, dont je n'arrivais pas à le lâcher, je ne m'attendais pas à ça :
Le ciel est à nous de Luke Allnutt





Ils resteront longtemps dans ma mémoire et je les conseille depuis régulièrement :
1ère Avenue d'Emilie Rivard - livre québécois !
La Vraie Vie d'Adeline Dieudonné
Les Jours meilleurs de Cecelia AHERN



les belles BDs:





Les jours incandescents de Joseph d'Anvers et Stéphane Perger - elle déstructure le style de la BD, un coup de coeur total
Moi en double de Navie et  Audrey Lainé - un témoignage très émouvant
Il faut flinguer Ramirez, tome 01 de Nicolas Petrimaux - pour rire et rire encore ! Cette BD deviendra culte !
Cher François de Louison - elle m'a fait rire et m'a confirmer l'idée que j'avais de François Hollande, un moment délicieux





Thrillers
Toxique de Niko Takian - un roman coup de poing
Carrière du Mal, tome 3 de Cormoran Strike par Robert Galbraith



la série : 
Les Détectives du Yorkshire de Julia Chapman - j'ai dévoré les tomes 1, 2 et 3 et j'attends avec impatience le 4 qui sort en Angleterre en juin 2019 et donc en France ... ben je ne sais pas quand...




en anglais
Wreck by Fleur Ferris
My Lady Jane by Cynthia Hand, Jodi Meadows, Brodi Ashton
Wait for me by Caroline Leech








* * * *


 Une grande partie de ces lectures sans les maisons d'édition qui me font confiances, je tenais donc à les remercier publiquement, vous dire que les éditions Gallmeister ont des livres dont les histoires vous marquent à chaque fois ! Bamboo et Grand Angle proposent des Bds doudous et chouchous, Robert Laffont, les éditions du Cherche Midi, Dupuis, Glénat, Alice Jeunesse, Albin Michel, etc... il y en a tellement je ne peux pas les mettre tous en-avant, mais j'ai fait de fantastiques découvertes grâce à eux.


pour la liste complète, rendez vous sur la page "partenaires".






* * * *





En 2018, je voulais lire :

Le chant du Rossignol de Kristin Hannah,

Les Jours Meilleurs de Cecelia AHERN - lu et A-Do-RE, il est dans mes meilleures lectures de cette année







Je voudrais lire au moins un roman de Joyce Carol Oates - c'est acheté !! la lecture est à venir

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Sáenz  : ... bon toujours toujours pas lu ....

Lire d'autres romans de Virginie Grimaldi et Vincent Villeminot -  j'ai lu "Tu comprendras quand tu seras plus grande" et ses deux publications de 2018 et ceux de Vincent Villeminot sont achetés !






Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs : lu !!!

Améliorer encore mes lectures anglaises : j'en ai lu 8 !!!





Six of Crows de Leigh Bardugo

Release de Patrick Ness (il sort en février en français)

et surtout : vider un peu ma pile à lire !!



* * * *



Mes bonnes résolutions 2019 :


1/ prendre plus de livres à ma bibliothèque

2 / vider ma pile à lire et acheter moins ... pas gagné ..

3/ lire un peu plus de classiques, surtout que j'en ai quelques uns dans ma pile à lire.



4 / lire encore plus de romans anglais (car je commence a en avoir vraiment beaucoup dans ma pile à lire)










* * * *




En 2019 j'attends :








le nouveau Mathias Malzieu !! Une sirène à Paris sortira en début d'année.


Warcross le tome 2, la Revanche


le tome 8 Le Grand Mort, Renaissance de Régis Loisel, Jean-Blaise Djian



Le second tome de la bd  "Il faut flinguer Ramirez"

Romanov by Nadine Brandes

Gingerbread by Helen Oyeyemi

L'Ours et le Rossignol de Katherine Arden

je souhaite découvrir des livres de Nadine Monfils




* * * *




* * * *


Et vous qu'avez vous lu en 2018 ? Qu'attendez vous de 2019 ???









canada

J'ai lu : The Main

mercredi, janvier 02, 2019




de Trevanian


RÉSUMÉ
Années 1970, Montréal. La "Main", autre nom du boulevard Saint-Laurent, est la colonne vertébrale d'un quartier où prostituées, escrocs minables et clochards cohabitent avec les ouvriers et les nouveaux immigrants en quête d'un monde meilleur. Bourdonnant d'accents divers, mouvant et bruyant comme la foule qui s'y presse, la Main connaît aussi son lot de crimes. Depuis trente ans, le lieutenant Claude LaPointe le parcourt en veillant jalousement sur “son” quartier. Accompagné d'un jeune policier qui s'étonne de ses méthodes peu orthodoxes, LaPointe enquête sur un meurtre commis au fond d'une ruelle de son territoire. Cette affaire d'apparence banale le conduira face à ses propres démons et le poussera peut-être à accepter l'inacceptable.


* * * 

Je tiens à remercie leséditions Gallmeister pour l'envoi de ce roman et de ce bon moment passé.

* * * 


MON AVIS
Je ne dirais pas que ce soit un thriller, pour moi le roman "The Main" est un policier, à l’ancienne, un peu noir où un “vieux” flic droit, mais ayant ses propres lois arpente les rues du quartier de la Main (le Boulevard Saint-Laurent), il connaît tout et tout le monde. Le jour où un Italien est retrouvé poignardé dans son quartier, et même si ce n’est pas à lui d’enquêter, on le laisse enquêter.

L’écriture est dense, sans vouloir dire pompeuse, non, mais l’auteur prend le temps de parler de chaque chose, chaque scène, on ne passe pas d’une chose à une autre à la va-vite, au contraire, on nous explique, les protagonistes discutent, on apprend à les connaître. Sur le même rythme et de la même manière d’une balade dans Montréal, en prenant notre temps, le quartier prend vie devant nous : ses rues, ses maisons, ses gens, tous paumés à leur façon.

Une question reste en suspend tout le long du récit : l’écriture est dense, sans vouloir dire pompeuse, non, mais l’auteur prend le temps de parler de chaque chose, chaque scène, on ne passe pas d’une chose à une autre à la va-vite, au contraire, on nous explique, les protagonistes discutent, on apprend à les connaître. La notion de bien et de mal.
Le lieutenant LaPointe est touchant, sensible sous sa carapace et tellement humain. On se prend d’affection pour lui et ceux qui croisent son chemin.

Ce premier roman lu de cet auteur me donne bien envie d’en lire d’autre. Encore une fois, c’est une belle lecture de la maison d’éditions Gallmeister.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura 









édition Michel Lafon

J'ai lu : La fille d'encre et d'étoiles

mercredi, janvier 02, 2019

de Kiran Millwood Hargrave

RÉSUMÉ
Alors qu’il est interdit de quitter l’île de Joya, Isabella rêve des contrées lointaines que son père a un jour visitées et cartographiées. Quand sa meilleure amie disparaît, Isabella est résolue à faire partie de l’équipe de recherches. Guidée par une carte ancienne, appartenant à sa famille depuis des générations, et par sa connaissance des étoiles, Isabella prend part à l’expédition et navigue dans les dangereux Territoires Oubliés. Mais sous leurs pas, un mythe féroce s’agite dans son sommeil…


“Chacun de nous porte sur sa peau la carte de sa vie,
dans sa façon de se mouvoir et
même dans sa façon de grandir”

* * * 

Je tiens à remercie les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman

* * * 

MON AVIS
J’étais très intriguée par cette lecture dont beaucoup de personnes ont parlé, il a même été élu « meilleur roman jeunesse 2017 ». Pour ne rien gâcher, il capte notre attention avec sa sublime couverture.

L’histoire est elle aussi prometteuse, l’univers de la cartographie et d’une île à découvrir laisse présager une belle aventure, mais au final, je suis un peu déçue. Déçue, car je trouve que beaucoup de choses, on été juste survolée et la fin (je suis peut-être très bête) j’ai trouvé que tout allait super vite et peu de choses étaient expliquées.

Je referme donc ce livre un peu perplexe, car le style d’écriture est très dynamique, tout y est pour nous embarquer, mais j’ai plutôt eu l’impression de couler au lieu d'accoster.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura 





Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.