Albin michel

Lecture : le Saut de l'Ange

dimanche, février 26, 2017




RÉSUMÉ
Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : sur la route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, une femme qui ne se souvient de rien, sauf d’une chose : Vero, sa fille, qui était avec elle, a disparu. Tout est immédiatement mis en œuvre pour la retrouver, en vain… Jusqu’à ce que Thomas, le mari de Nicole, dévoile que sa femme a perdu la raison : l’enfant n’a jamais existé ! Pourtant, il y avait une autre personne avec elle dans la voiture lors de l’accident, les recherches de la police l’ont confirmé. Alors, qui était-ce ? Qu’est-elle devenue ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?
La nouvelle enquête du sergent Wyatt Foster et de Tessa Leoni impose une fois de plus Lisa Gardner, grand Prix des lectrices de Elle pour La Maison d’à côté, comme l’un des maîtres du thriller psychologique. En tête sur la liste des best-sellers du New York Times, Le saut de l’ange ne laissera aucun lecteur indemne.


* * * 

Je voudrais remercier les éditions Albain Michel de m'avoir envoyé ce livre et de m'avoir fait découvrir Lisa Gardner.

* * * 



MON AVIS
C'est une très belle découverte et je suis vraiment très contente de l'avoir lu.

C'était la première fois que je lisais un livre de Lisa Gardner mais j'en avais entendu énormément parlé, alors quand j'ai vu qu'il était dans la sélection des éditions Albin Michel, j'ai sauté dessus.

Et je ne regrette pas, j'ai vraiment adoré le style d'écriture de Lisa Gardner, simple mais percutant. Le Saut de l'Ange a un résumé alléchant, mais qui ne correspond pas à l'histoire réelle, en tout cas à celle que je m'imaginais, je crois qu'elle vise à nous induire dès le commencement dans l'erreur.

De ce fait je m'attendais à autre chose, du coup ce n'est pas passé loin du coup de cœur.
Malgré cela, l'intrigue m'a surprise et pour la première fois depuis longtemps le scénario monté par Lisa Gardner m'a fait remuer les méninges à essayer de trouver la solution à l'énigme.

 L'auteur réussit à nous maintenir en haleine et nous faire nous poser des tonnes de questions, elle joue avec nos nerfs, va de rebondissements en rebondissements, les rôles s'inversent vous amenant à douter de tout.

J'ai l'impression que le thème de l'amnésie est fréquemment utilisé en ce moment, c'est le second livre que je lis dans lesquels on commence avec un accident de voiture avec le conducteur qui survit mais ne se souvient de rien (pour rappel, With Malice, lu en décembre dernier).

Une chose est sûre ce ne sera pas le seul livre que je lirais de cet auteur !





* * * 

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site d'Albin Michel.




* * * 



L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?






fantaisy

LC Le Paris des merveilles, tome 2

vendredi, février 24, 2017




J'ai fait peu de lecture commune l'année dernière mais j'avais bien aimé le principe, cela permet, en plus de lire, de partager un bon moment avec quelqu'un, de découvrir cette personne et de discuter le temps de notre lecture ensemble sans risque de spoiler.
Sauf que là nous ne sommes pas 2 ... mais 4 !!!

Je vous présente mes accompagnatrices ??

Christel, l'initiatrice et l'auteure du blog la tête dans les livres
Béatrice qui tient le blog le blog d'une blondinette
et Lucie, amie de Béatrice et Christel


Comment nous allons fonctionner ?
Nous avions défini une date de commencement, chacune commençait dans le courant de la semaine désignée. Ensuite, tous les 5 chapitres la première y arrivant, rédigeait un mail que l'on envoyait aux autres où nous donnions nos impressions. Libre à chacune de lire le mail qui l'intéresse au moment où elle le souhaite et/ou qu'elle arrive à ce moment de l'histoire.


livre choisi :  Le Paris des merveilles, tome 2 : L'élixir d'oubli de Pierre Pevel



RÉSUMÉ
En 1909, enquêtant sur le meurtre d'un antiquaire apparemment sans histoire, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont découvre que ce dernier pourrait bien avoir été la victime d'un ambitieux sorcier, Giacomo Nero. Ses investigations le ramènent à l'époque de la Régence jeune mage et gentilhomme libertin, il s'apprêtait alors à combattre une puissante société secrète, l'Éridan, en compagnie d'une nouvelle venue appelée à devenir son amie de cœur et complice, la déjà très mystérieuse et fantasque baronne Isabel de Saint-Gil. Les intrigues de l'Éridan et les menées de Nero seraient-elles liées, malgré le temps passé ? Griffont et Isabel, en s'opposant aux plans du sorcier en 1909, parachèveront une affaire qu'ils croyaient résolue depuis un siècle. Mais ce faisant, ils pourraient bien lever le voile sur un secret d'État susceptible de déclencher une nouvelle guerre, sur Terre comme dans l'Outre-Monde...


MON AVIS
Aussi bon que le premier opus, c'est un véritable plaisir de retrouver Isabel et Griffont à nouveau.

Nouvelle enquête policière pour ce couple chamailleur, j'ai trouvé ce livre meilleur que le précédent, ce qui est rare.

Le style de Pierre Pevel est toujours aussi drôle et intéressant, on sent qu'il s'est documenté. L'univers qu'il a créé est riche en descriptions, c'est un véritable voyage dans le temps imaginaire.
Pour apporter un plus "authentique" à son histoire, il y mêle des "guest stars" de personnages célèbres, nous retrouverons ainsi Merlin et Arsène Lupin.

La différence avec le tome précédent réside dans sa construction, nous avons ici deux histoires qui s'imbriquent mais à des périodes différentes. Même si au départ on se demande où Pierre Pevel nous emmène, cela nous permet d'en savoir plus sur nos personnages.

Le truc que j'aime moins, c'est la couverture bien en dessous de celle du tome 1, mais cela reste que mon avis personnel.

Il m'a vraiment donné envie de lire le tome 3 !!


Mon bilan de la lecture commune
J'ai adoré notre fonctionnement pourtant ce n'est pas évident de faire une lecture commune à 4 mais non seulement nous avons réussi mais en plus c'était vraiment très bien organisé.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire les mails au fur et à mesure, le fait de les ouvrir quand on le souhaitait permettait de lire à notre rythme et nous nous répondions ainsi, même si l'une ou l'autre avait déjà terminée, nous reprenions le fil de la conversation.

Et j'ai découvert trois lectrices adorables avec lesquelles j'ai vraiment adoré partager. Le soir je me surprenait à guetter les emails même si c'était juste pour me rendre compte où elles en étaient.

A refaire.



* * * * *

Retrouvez les avis de mes accompagnatrices de lecture sur leur blog :
Christel, auteur du blog la tête dans les livres
Béatrice qui tient le blog le blog d'une blondinette


* * * * *



L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?






aventure

Dernières lectures

jeudi, février 23, 2017





De jolies lectures aujourd'hui, une bd que j'attendais avec impatience, un livre jeunesse très prometteur et un emprunt à la bibliothèque.



Sasmira tome 3 : Rien
de Laurent Vicomte


RÉSUMÉ
Découvrez les origines de Sasmira !

Prudence a désormais révélé le secret de Sasmira. Fille illégitime d un pharaon de l Égypte antique, la jeune femme serait en réalité âgée de plus de 4000 ans ! Si Bertille vieillit de façon anormalement rapide des suites de son passage dans le temps, Sasmira, elle, est atteinte d un autre mal incurable plus mystérieux encore : son âme est comme « emprisonnée » dans l immortalité à cause de la folie amoureuse d un prêtre des rites funèbres de l ancienne Égypte. Elle ne peut mourir, mais elle est également incapable d aimer.
Dans ce troisième volume de Sasmira, Laurent Vicomte dévoile peu à peu les origines de son énigmatique héroïne. Au dessin, c est la talentueuse Anaïs Bernabé qui reprend le flambeau et qui livre une prestation impressionnante de justesse, toute en élégance, à la fois sensuelle et pudique. Sasmira est une série unique et culte dans le monde de la bande dessinée, dont les qualités graphiques et romanesques ne se démentent pas, année après année...


MON AVIS
Attendue, tellement attendue que l'on oublie qu'elle peut sortir cette année.

L'histoire est bien, mais les suites sont tellement longues à venir qu'une fois qu'on l'a lu (en 2 heures environ c'est fait) on est plus déçu de devoir à nouveau ré-attendre pour avoir la suite que de l'histoire en elle-même.
Pour ceux qui ne le savent pas, le tome 1 est sorti en 1997 (oui il y a 20 ans!!! je l'avais eu à mon Noël), le second en 2011.
Heureusement pour nous il n'en reste qu'un seul à attendre puisque le quatrième tome sera le dernier.

Ici on commence à comprendre le mystère autour de Sasmira et nous allons en apprendre beaucoup sur elle et son histoire, les raisons de son immortalité et sa malédiction.
Son personnage qui était très énigmatique devient plus sombre et on sent un aspect manipulatrice.

Mais des mystères demeurent toujours du mal de Bertille ou de la raison de ce voyage dans le temps.

A suivre donc.


 * * * ** * ** *


L’énigme John Foggart : Expédition au-delà du cercle polaire
de César Mallorqui


RÉSUMÉ
Nous sommes en 1920. Avant d'embarquer sur le Britannia, le célèbre scientifique John T. Foggart a laissé à sa femme, lady Elizabeth Faraday, un coffre de reliques trouvées dans la crypte de saint Bowen, contenant, entre autres objets énigmatiques, des morceaux d'un métal inconnu. Il l'a aussi mise en garde contre un certain Aleksander Ardan, dirigeant de la société Ararat Ventures. Or, depuis, leur coffre a été cambriolé, et, lorsque le Britannia a fait escale en Norvège, il n'y avait plus trace de John Foggart. Lady Elizabeth, inquiète, convainc un ancien collègue de son mari, l'irascible professeur Zarco, d'organiser une expédition pour partir à sa recherche. En plus d'eux feront partie du voyage Katherine, la fille de lady Elizabeth, Adrián Cairo, l'homme de confiance de Zarco, le jeune photographe Samuel Durango et le chimiste Bartolomé García. La seule piste qu'ils possèdent est un ancien code médiéval, le Codex Bowenus, qui les emmènera de Londres au cercle polaire et même au-delà...


MON AVIS
Très belle découverte !

Intriguée par sa couverture vraiment très réussie et dans un style Art Nouveau , elle présageait un voyage polaire dans les années 1930. Pile ce qu'il me fallait puisque la semaine où je l'ai lu a été la semaine la plus froide depuis le début de l'hiver.

Ce livre est plus qu'un livre jeunesse c'est avant tout une formidable aventure digne des romans de Jules Vernes, en plus accessible cad avec moins de descriptions et avec beaucoup plus d'humour.

Je suis ravie de cette lecture dans laquelle je prenais vraiment plaisir à retrouver le soir pour m'y replonger. Ce roman est vraiment un roman d'aventure, l'équipe créée pour retrouver John Froggart fait des découvertes fascinantes, l'univers en est très mystérieux piquant au fil des pages notre curiosité.
J'ai adoré le personnage de Zarco, vieux bougon au caractère bien trempé, il apporte une dose d'humour très importante à l'histoire, cet homme insupportable n'est pas sans me faire penser au Capitaine Haddock.

Seul bémol pour moi, la fin assez peu crédible et surtout qui sort carrément du style du livre.

Cela reste une très bonne lecture que je conseille.




 * * * * * * * * * * *


Les vies multiples d’Amory Clay
de William Boyd


RÉSUMÉ
Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s'en servir. Elle ignore alors que c'est le déclencheur d'une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future. 

Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d'amour et d'expression artistique l'emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l'une des premières femmes photoreporters de guerre. 

Sa soif d'expériences entraîne Amory vers d'autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu'elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

À travers le destin singulier et l'objectif téméraire d'une femme indépendante et généreuse, William Boyd nous promène au gré des événements les plus marquants de l'histoire contemporaine.

Une ode magnifique à la liberté des femmes !


MON AVIS
Très belle lecture ! On suit Amory tout au long de sa vie, de son adolescence à sa mort.
Elle va traverser de nombreux combats et nous allons voir ainsi ces événements à travers ses yeux ou plus exactement à travers son objectif.

Car Amory est photographe professionnel et ce que j'ai aimé c'est de trouver quelques-unes de ses photographies évoquée dans le livre, cela donne un réalisme supplémentaire à l'histoire.

Elle nous emmène ainsi de l’Angleterre à Berlin, puis New York, une petite virée au Mexique avant de revenir à Londres pendants la seconde guerre, vivre la libération de Paris puis repartir au Vietnam et se rendre jusqu'en Californie.

Une très belle lecture qui me sort de "ma zone de confort" et surtout qui me fait découvrir les livres de William Boyd.



Et vous vous avez lu quoi dernièrement ?






jardin

Les Plaisirs de la semaine #7

lundi, février 20, 2017



Cette semaine il a fait beau, il fait encore froid mais rien de plus normal.
Là on sent le printemps arriver, cela promet et on ressent autour de nous l'impact du soleil sur les gens, nous sommes tous heureux et aimables. Bref c'est agréable et il faut en profiter !

Cette semaine j'ai pu apprécié :
- voir ses bulbes de tulipes blanches faire quelques boutons verts qui sortent doucelent de terre
- se lancer dans une corvée et se sentir contente de soit de l'avoir fait
- se récompenser avec un bon thé et une lecture au soleil !
- préparer une carte personnalisée pour une amie qui le vaut bien
- aider une personne qui semblait perdue et voir dans son regard son soulagement


D'après une idée issue du livre "Les Eaux Troubles du Mojitos" de Philippe Delerm et parce que je sais qu' Alice adore.



 * * * *

Et vous quels ont été vos petits plaisirs de la semaine ?






cinéma

J'ai vu : Ouvert la Nuit

vendredi, février 17, 2017





SYNOPSIS
Luigi (Edouard Bear) a une nuit pour sauver son théâtre. Une nuit pour trouver un singe capable de monter sur les planches et récupérer l'estime de son metteur en scène japonais ; une nuit pour regagner la confiance de son équipe et le respect de sa meilleure amie - qui est aussi sa plus proche collaboratrice... et pour démontrer à la jeune stagiaire de Sciences Po, tellement pétrie de certitudes, qu'il existe aussi d'autres façons dans la vie d'appréhender les obstacles...




MON AVIS
Edouard Bear ... ce seul nom mentionné suffit pour me donner envie de mettre mes chaussures et me rendre à mon cinéma ! Qui plus est, c'est son film, à lui, et il est complètement à son image, c'est drôle, à 100% barré.
Il nous entraîne dans une traversée de Paris la nuit en quête d'un singe pour la première de sa pièce qui semble voué au désastre.
Au point que j'ai éclaté de rire à un moment donné et c'est suffisamment rare que je ris comme cela dans un cinéma pour le préciser.







Si vous aimez et suivez Edouard Bear vous aller retrouver dans ce film des acteurs que l'on a l'habitude de voir avec lui. Pour certains cela peut déplaire, car de ce fait on peut avoir l'impression de déjà vu, on le connaît, on sait où il veut nous emmener.

Vous avez besoin d'une comédie, de vous changer les idées, de rire, ou juste envie de voir Edouard Bear ou un singe, aller voir le film Ouvert la Nuit tant qu'il est encore au cinéma.




Le point négatif pour moi, c'est Audrey Tautou dont je n'aime vraiment pas le jeu, c'est donc totalement subjectif.




L'avez vous vu ? Avez vous aimé ?





Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.