Alice fait son cinéma

Les séances d'Alice : Le Jeune Karl Marx

mercredi, octobre 18, 2017



Le Jeune Karl Marx

1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s'organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage. Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand. Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que “les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde, alors que le but est de le changer". Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.


Raoul Peck, réalisateur de "I Am Not Your Negro", suit quatre années de la vie du philosophe, Karl Marx de 1844 à 1848. Le film aborde sa rencontre déterminante avec Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel Allemand. Il retrace la naissance de la doctrine communiste à travers des scènes de discussions avec les jeunes Hégéliens, Proudhon, les membres de la ligue des justes.

Malgré un vocabulaire assez soutenu, on est pas perdu, pas besoin d’être un spécialiste de la philosophie. Le réalisateur réussit à recréer efficacement l’Europe du XIXe siècle grâce aux décors et costumes et pousse le réalisme en faisant parler les protagonistes en allemand, en anglais ou en français. August Diehl et Stefan Konarske interprètent Karl Marx et Friedrich Engels avec beaucoup de mordant et de passion ces deux révolutionnaires, leurs débats « sans fin » apportent beaucoup au rythme du film.

Mention spéciale pour Vicky Krieps dans le rôle de Jenny Marx, formidable en femme forte et impliquée dans les combats de Karl Marx. La place et le rôle des femmes sont un vrai plus dans le film, elles ne sont pas reléguées au second plan, elles sont égales et solidaires.

Le film se déroule à la fin du 19e siècle, mais on ne peut pas s’empêcher de trouver des similitudes avec notre époque actuelle. Les dernières images sur la musique de Bob Dylan nous montrent que malgré les avancées le monde n’a pas tant changé.

Le Jeune Karl Marx est un film historique passionnant. Il donne envie de (re) découvrir les textes du philosophe, particulièrement « le Capital » et mériterait d’être un complément aux cours d’histoire.

* * * 

Le Jeune Karl Marx
De Raoul Peck
Avec August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps
1h58




son instagram





Fleurus éditions

J'ai lu : La Bibliothèque des Citrons

mardi, octobre 17, 2017



La Bibliothèque des Citrons
de Jo Cotterill



RÉSUMÉ
À dix ans, Calypso n'a pas d'ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu'elle dévore. Sa solitude prend fin le jour où arrive dans sa classe une nouvelle, Mae, qui bouscule ses habitudes de lectrice solitaire et lui ouvre les horizons insoupçonnés de l'amitié.
Cette amitié tombe à pic, car à la maison les choses tournent de moins en moins rond. Le père de Calypso, veuf depuis cinq ans, vit muré dans son travail et son silence. Il s'est attelé à l'écriture d'une histoire encyclopédique du citron. Par une froide soirée d'automne, ces maudits agrumes vont brusquement déverser sur la vie de Calypso une amertume parfaitement inattendue... Il faudra toute l'amitié de Mae et la générosité de sa famille pour que cette découverte acide devienne le point de départ d'un chemin de guérison où l'amour, enfin, pourra ressurgir !


* * * 

Je voudrais remercier les éditions Fleurus de m'avoir envoyé ce roman 
et de m'avoir permis de le découvrir.

* * * 




MON AVIS
Il y a des livres dont on a le sentiment que l’on va l’adorer et celui-ci en fait parti.
Et cela même si c’est un livre jeunesse.
Dès les premières pages j’ai été happé par l’histoire qui est toute douce et une certitude s’est insinuée en moi : j’aurais adoré, mais adoré, lire ce livre à l’âge de  10/12 ans ! Et je pense qu’il aurait fait parti de mes livres coup de coeur dont je ne veux plus me séparer. La preuve, il est hors de question que je ne le mette pas dans ma bibliothèque à moi.

Cette histoire est vraiment touchante et ses fillettes trop mignonnes .
L’auteur arrive avec une facilité déconcertante à nous faire retrouver très vite notre âme d’enfant.
L'histoire traite en délicatesse de sujets très sérieux comme la solitude, le deuil d’un parent et la dépression avec beaucoup de tact, tout en étant très positif avec l'espoir de se reconstruire.
Les livres jouent un rôle très important, tous les amateurs de livres apprécieront forcément car il y a nombreuses références à travers le roman, dont beaucoup que je ne connaissais pas, et il y a des chances que comme moi vous aurez envie de lire ces livres à la suite de votre lecture.

Ce roman qui a vraiment été un coup de coeur citronné pour moi.
L’automne arrive, alors n’hésitez pas à le mettre dans votre pile à lire pour cette saison, car il est idéal pour une lecture doudou avec un chocolat chaud.




* * * *

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions Fleurus
L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?






Anne-Laure Varien

visite d'une librairie : les Schistes Bleus

dimanche, octobre 15, 2017

  Nouvel article, un petit peu différent car je voudrais montrer quelques boutiques et artisans où j'aime me rendre et m'attarder. Je commence avec les Schistes Bleus, une petite librairie généraliste orientée enfance, située dans le centre ville de Cherbourg.

 



Anne-Laure, après avoir passé quelques années dans des librairies parisiennes, a eu envie d'ouvrir sa propre librairie et elle a repris il y a un an la suite des Schistes Bleues. Peu de choses ont changé car elle souhaitait garder l'âme de la librairie, elle a su y apporter sa touche en y consacrant un coin imprimerie ou encore en créant un espace livres d'occasion.



 



A discuter avec Anne-Laure, je vous mets au défit de repartir sans un livre, car elle parle des livres avec beaucoup de justesse. J'aime également beaucoup sa mise en place pour les livres, la couverture bien en évidence, on voit tout de suite le livre recherché, ou une belle couverture peu nous attirer l'oeil et nous faire découvrir un roman que l'on n'aurait pas forcément acheté au départ.




 




Cette librairie n'est pas "petite", elle est juste "cosy". Et pour parfaire notre envie de nous plonger dans un livre, elle a un petit espace où nous pouvons nous poser et s'il fait beau, nous pouvons même nous mettre dehors. Il est même possible de se faire un café ou un thé si on le souhaite.




 




De nombreuses animations sont aussi mises en place : des rencontres avec des auteurs ou des ateliers de lectures de contes qui sont annoncés sur la page facebook mais aussi sur sa newsletter.




 




entrée libre pour les animations


 

Librairie les Shistes Bleues
10, rue François-Lavieille à Chebourg

facebook : @LibrairieLesSchistesBleus
email : librairie@schistesbleus.com
fermé le lundi







bande dessinée

J'ai lu : Famille Nombreuse

vendredi, octobre 13, 2017



Famille Nombreuse
de Chadia Loueslati


RÉSUMÉ
Elle raconte l’histoire de sa famille et de ses parents, le Daron et Omi, qui ayant quitté la Tunisie, sont venus s’installer en France dans les années 1960.
C’est une saga familiale, la découverte d’un pays et de toutes ses bizarreries culturelles et administratives au travers de l’épopée d’une famille immigrée.
La ténacité et le courage, l’humour et la chaleur de cette famille nombreuse, le talent de l’auteure font de ce livre une œuvre originale et passionnante.



* * * 

Je voudrais remercier les éditions Marabout de m'avoir envoyé cette bd 
de m'avoir permis de la lire.

* * * 


MON AVIS
Entre Persepolis et l'Arabe du Futur, ce roman graphique de Chadia Chaibi-Loueslati est un récit autobiographique de son enfance et l'arrivée de ses parents en France, plus exactement en banlieue parisienne .

Chadia est illustratrice et nous croque la vie quotidienne de sa famille franco-tunisienne avec l'arrivée régulière de ses nombreux frères et sœurs  ... 10 frères et sœurs plus exactement, le tout dans un petit appartement de Sainte-Saint-Denis.

Chaque membre est présenté, les petits moments de la vie détaillée, c'est un retour tendre en enfance et dans les souvenirs de l'auteur, le tout avec une bonne dose d'humour !
On s'attache très vite aux membres de cette grande famille, en espérant tout au fond de nous qu'ils ne nous inviteront jamais à goûter le mloukhia.

C'est très réussi et j'ai hâte de lire la suite !



* * * *

Découvrez sa fiche sur amazon ou sur le site des éditions Marabout
L'avez vous lu ? Avez vous aimé ?








Alice fait son cinéma

Les séances d'Alice : Le château de verre

mercredi, octobre 11, 2017




Le château de verre

« Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir et personne ne peut imaginer quelle fut son enfance. Elevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement. Sillonnant le pays, poursuivis par les créanciers, et refusant de scolariser leurs enfants, les Walls ont tout de même vécu une vie empreinte de poésie et de rêve, qui a laissé des marques indélébiles mais qui a créé des liens impossibles à renier.»







Adaptation du roman autobiographique de la chroniqueuse mondaine Jeannette Walls, Le Château de Verre retrace son parcours et revient sur son enfance hors norme. Derrière la caméra, on retrouve Destin Daniel Cretton, jeune cinéaste américain indépendant, 3 ans après le fabuleux State of Grace.

Le Château de Verre vous rappellera sûrement Captain Fantastic de Matt Ross, pour sa famille en marge de la société, pour ses liens puissants entre les personnages et surtout la présence du père très forte. Mais là, le père n’est pas « parfait », lutte contre ses démons jusqu’à faire énormément de mal à sa famille.
A travers une réalisation simple mais sobre, entrecoupée de flash-back, le réalisateur nous montre, sans prendre partie, la vie de Jeannette enfant et adulte.

Pour incarner l'héroïne de Jeannette Walls à l'âge adulte, Brie Larson brille par la force de son interprétation et son aisance dramatique (Oscar de la meilleure actrice en 2016 pour son rôle dans Room). Mais c'est surtout Woody Harrelson dans le rôle du père de l'héroïne, Rex, qui s’impose par son charisme et sa sensibilité. Le film tournant principalement autour du lien entre Rex et Jeannette, chaque scène partagée entre ces deux comédiens émeut et bouleverse.

Le réalisateur nous touche en plein cœur, on rit, on pleure, on s’interroge avec cette famille imparfaite.
Tout au long du visionnage la même question qui taraude l’esprit. Faut-il vivre libre et en marge de la société ou vivre dans une société capitaliste. A vous de vous faire votre propre opinion en allant voir ce très beau Château de Verre !

* * * *

Le Château de Verre
Film réalisé par Destin Daniel Cretton
Avec Brie Larson, Woody Harrelson, Naomi Watts
Durée : 2h08






son instagram




Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.