ma pile pour le printemps

jeudi, mars 21, 2019






Cela fait un moment que je n'ai pas réussi à vraiment faire de publications sur mes blogs, j'ai eu énormément de boulot et très peu de jours de congé ces quatre derniers mois.

Mais le printemps est l'une de mes saisons préférées et j'avais très envie de me refaire une petite sélection pour mars, avril, mai et juin.

Je vous montre ?



* * * * * *


... pour le printemps
La Marche de Mina de Yôko Ogawa
# La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz



Broadway Limited, Tome 1 : Un dîner avec Cary Grandt de Malika Ferdjoukh
# La fille du temple aux chats, tome 1 de Makoto Ojiro
Giant days, tome 5 de John Allison, Lissa Treiman et Max Sarin
Giant days, tome 6 de John Allison, Lissa Treiman et Max Sarin




Mes nuits à la caravane de Sylvie Deshors
# L'Invention des ailes de Sue Monk Kidd
# Tout se mérite de Voutch
Les vieux fourneaux, tome 5 : Bons pour l'asile de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet
# L'âge des secrets de Magnhild Winsnes








- service presse - 
L'académie des âmes abîmées de Thierry Cohen
# Le Goût sucré des souvenirs de Beate Teresa HANIKA
# La femme qui ne vieillissait pas de Grégoire Delacourt
Alice au pays des casseroles de Maud Brunaud







# Les mondes de l'arbre tome 2 de Sophie Henrionnet
Une bien étrange attraction de Tom Robbins
Le Bruit des choses qui commencent de Evita Greco
# Tarte aux pêches tibétaines de Tom Robbins
# l'Echange de Rebecca FLEET
# L'irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses
Les Hauts de Hurle-Vent d'Emily Brontë
# La Tête sous l'eau de Olivier Adam
La papeterie Tsubaki de Ogawa Ito






Une maison parmi les arbres de Julia Glass
La trilogie du Tearling, tome 2 : La Révolte de feu
# Les Vanderbeeker tome 1 : On reste ici! de Karina Yan Glaser
Les petites épiceries de mon enfance de Lucie Modde




Rue du Dragon Couché de Chi Wei-jan
# Les souliers rouges, intégrale de Gérard Cousseau et Damien Cuvillier
Toute la ville en parle de Fannie Flagg
Tout ce que tu vas vivre de Lorraine Fouchet
Face au vent de Jim Lynch



- en VO - 
Truly Devious A Mystery by  Maureen Johnson
# The Geography of Lost Things by  Jessica Brody
The Seven Husbands of Evelyn Hugo by Taylor Jenkins Reid 




un printemps très... japonais quand même (étrange...) !


* * * * *


Et vous qu'est ce que vous vous prévoyez comme lecture(s) pour ce printemps ??




édition Anne Carrière

J'ai lu : L'Heure d'été

samedi, mars 16, 2019

de Prune Antoine



RESUME
Après avoir rencontré Mir, un photographe indépendant, lors d’un reportage à Kiev, Violette décide de quitter Paris pour le rejoindre et s’installer à Berlin.

Violette et Mir, qui n’ont qu’un mot à la bouche : « Liberté ! », vont se chercher, se trouver, se perdre jusqu’à vivre une véritable histoire d’amour. « Pas d’attaches, pas de sentiment », semble être leur mantra. Mais avec l’âge, les questions existentielles se décalent…

L’Heure d’été est le portrait d’une ville en ébullition, Berlin; c’est un concentré de joies, de doutes, d’espoirs et de désespoirs d’une génération – les Xennials, ceux nés entre 1977 et 1983 ; c’est aussi une chronique acide et lucide des multiples crises qui touchent l’Europe (crise des réfugiés, crise économique, crise des populismes…), à travers une piquante galerie de personnages secondaires.


* * * 

Je tiens à remercie les éditions Anne Carrière et Babelio pour l'envoi de ce roman.

* * * 



MON AVIS
Plusieurs choses m'avaient attiré vers ce roman : sa couverture curieuse ; son auteure, une jeune journaliste dont c'est le second roman ; puis l'histoire, une romance contemporaine et très actuelle sans faire dans la guimauve.

Je ne pensais pourtant pas qu'il m'atteindrait autant, car plus d'une rencontre et une histoire d'amour, c'est des questions que l'on se pose tous/toutes, que je me suis posée moi, jeune femme, avec mon compagnon, des questions que tout le monde se posent, mais que tout le monde tait. Ici, elles sont abordées sans tabou. J'ai vraiment apprécié cette justesse de réflexion et la simplicité dont elle aborde les choses.

Je me suis d'autant plus reconnue que j'ai à peu près l'âge des personnages et j'ai reconnu toutes les références qu'elle évoque, entre le Club Dorothée ou le parfum Loulou et sa pub (parfum qui est devenu mon parfum) ou encore le fait que Mir use des mêmes termes que moi pour définir sa relation au travail (mot pour mot). Je me suis sentie très proche de ces personnages que l'on aime pour leur authenticité, leurs défauts qui en font deux personnes de qualité.
L'Heure d'été sera un livre qui restera dans mon esprit pour être un roman qui nous déculpabilise d'être qui nous sommes.
À lire.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





gallmeister

j'ai lu : Tout est brisé

vendredi, mars 08, 2019



de William Boyle



RESUME
Tout semble brisé dans la vie d’Erica. Seule dans sa maison de Brooklyn, elle prend soin de son père tyrannique et malade, sans autre soutien qu’une amie fidèle. Elle espère des nouvelles de son fils Jimmy, jeune homme fragile parti errer à travers le pays sans avoir terminé ses études. Mais voilà que Jimmy revient à l’improviste, en piteux état. Dans leur quartier peuplé de souvenirs, il s’efforce de soigner son mal de vivre dans l’alcool et les rencontres nocturnes. Erica, elle, ne veut pas baisser les bras et fera tout pour renouer avec son fils.

* * * 

Je tiens à remercier les éditions Gallmeister pour l'envoi de ce roman.

* * * 


MON AVIS
Tout est brisé, c'est l'envers du décor du rêve américain. Avec une famille décomposée, William Boyle nous dresse un portrait touchant de la société américaine avec des personnages qui s'aiment et se rejettent à la fois.

La construction du roman est assez originale, quatre parties représentant à chaque fois le quotidien de la mère ou du fils. Nous permettant ainsi de nous sentir plus proche d'eux.

Le style d'écriture est aussi à souligner : il nous captive par sa justesse et sa simplicité alors même que l'auteur nous dresse des portraits remplis de désespoir et de tristesse.

Au final, c'est une superbe histoire d'amour fait de destin cassé où tout est brisé... Enfin pas complètement, cette histoire aurait pu être totalement noire, mais nous refermons le roman avec une sensation d'espoir.

* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura









coup de coeur

J'ai lu : le Petit Prince de Harlem

vendredi, février 15, 2019



de Mikaël Thévenot



RESUME
Harlem, années 1920. Sonny, 14 ans, fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère, gravement malade.
Sans rien lui dire, il quitte l’école et choisit la rue. Ses petits trafics ne passent pas inaperçus… Queenie,
la reine de Harlem, le prend sous sa coupe et dans son gang.
Dans les clubs où elle l’entraîne, il se découvre une passion pour le jazz…



* * * 

Je tiens à remercie les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi de ce roman et de ce bon moment passé.

* * * 


MON AVIS
Seconde lecture sur le thème du Jazz (et j'en ai encore d'autres), je ne sais pas pourquoi j'aime lire des livres sur le Jazz à l'automne comme si la mélancolie et la douceur de la saison m'évoque les même sensations que cette musique.
Et je suis très contente car j'ai adoré !!! Vraiment, c'est la petite lecture simple, efficace, un côté historique réel sans vous donner de leçon, aucune, qui vous transporte le temps de 150 pages et qui ne fait aucune différence d'âge ! Que vous ayez 12 ou 70 ans, vous l'apprécierez autant, car le style d'écriture de l'auteur n'est pas du tout orienté dans ce sens.

L'auteur nous propose une jolie introduction à la vie dans les quartiers de Harlem dans les années 1920 dans une teinte très musicale et j'ai d'autant plus aimé qu'on nous propose une playlist avant même de commencer notre lecture, une jolie sélection pour venir nous accompagner.

J'ai aimé la philosophie de ce vieil homme qui comme je le disais plus tôt, n'est pas moralisatrice, mais apporte un regard sur la tolérance.

Une chose est sûre, je vais continuer à suivre cet auteur ! Merci à lui pour ce beau voyage musical.

Mention spéciale à cette très belle couverture !!


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





Blue Giant

j'ai lu : Blue Giant, t1

lundi, février 11, 2019




de Tenor saxophone et Miyamoto Dai



RESUME
Dai Miyamoto est en terminale. Il fait partie de l'équipe de basket, travaille à mi-temps dans une station service, et vit seul avec son père et sa petite sœur. Surtout, il s'est pris de passion pour le jazz depuis le collège. À tel point qu'il joue tous les jours sur les berges de la rivière, peu importe les conditions météo. Qu'il pleuve, qu'il vente ou que la canicule soit au rendez-vous, il joue. Il veut être un géant du jazz et reste persuadé qu'il peut y arriver. Seulement, pour cela, il va devoir se confronter à la réalité : entre les explications aux amis, les premières représentations chaotiques et les rencontres diverses, la détermination de Dai va être mise à rude épreuve...

Le trait si précis de l'auteur de Vertical s'attaque cette fois-ci à un défi de taille : la musique en général et le jazz en particulier. Et force est de reconnaître que le défi est relevé avec brio : les notes s'envolent littéralement des pages et l'on se met à vibrer pour les péripéties de Dai, prêt à tout pour briller au firmament du jazz. Pour tous les fans de musique comme pour les autres, Blue Giant vous ouvre les portes d'un nouveau monde en 10 volumes que composera la série.



* * * 

Je tiens à remercie les éditions Glénat pour l'envoi de ce comic et de ce bon moment passé.

* * * 


MON AVIS
Je lis assez peu de manga, le style parfois enfantin ne m’attirant pas toujours. Mais il y a toujours des surprises, des albums qui sortent du lot. Celui-ci ayant pour thème le Jazz, j’avais très envie de l’ajouter à ma petite sélection de l’automne.

Les dessins arrivent à transmettre la musique même s’il est difficile, voir impossible, de faire ressentir des sons sur du papier. L’auteur va donc jouer sur les sentiments et les expressions du personnage, il pose ses doutes, mais surtout sa détermination à suivre son rêve.

J’ai tout de même un regret : ne pas avoir le son avec lorsqu’il joue.
Heureusement, une playlist a été réalisée, un petite touche, une super idée, qui vient enrichir la lecture de l’ouvrage !

Ce manga est une jolie introduction et donne envie de suivre les aventures de Miyamoto.



* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du comic sur Cultura 





Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.