Albin michel

J'ai lu : Le Magicien d'Oz

jeudi, septembre 12, 2019



de Lyman Frank Baum, Benjamin Lacombe et Sébastien Perez 



RÉSUMÉ

L'histoire du Magicien d'Oz est racontée ici par l'épouvantail donnant un ton naïf à cette quête où cheminent ensemble des personnages très disparates (Dorothy sans moyen de rentrer chez elle, l'épouvantail sans cerveau, l'homme de fer sans coeur, le lion sans courage et le chien Toto). Effrayés par le pouvoir d'Oz et des sorcières, obnubilés par le Palais d' Émeraude, ils s'apercevront qu'ils portent en eux ce qu'ils cherchaient ailleurs. Le style est alerte, les dialogues sont légers.
Points de vue et échelles, portraits attendrissants, motifs arts déco, omniprésence du vert émeraude donnée par un pantone vert irisé : les images de Benjamin Lacombe imprègnent le récit d'une atmosphère magnétique et troublante, loin du kitsch et du maniéré souvent associés à cette histoire. Une transposition et un renouvellement  graphique audacieux.


* * * 

Je remercie Les éditions Albin Michel de m'avoir envoyé cet ouvrage magnifique.

* * * 



MON AVIS
Sébastien Perez et Benjamin Lacombe s'approprient et réinterprètent ce classique de la littérature jeunesse à leur façon. Ce n'est pas la première collaboration de ce type pour le duo dont on aime découvrir les albums et les illustrations et celui-ci ne déroge pas à la règle.

L'occasion aussi d'en apprendre plus sur l'histoire contre-versée lors de la publication du livre et des nombreuses interdictions dont il a été sujet aux Etats-Unis. Il faut avouer que le récit est étonnant d'autant plus qu'il est connu pour la satire qu'il fait de la société américaine.

Dès les premières lignes, nous nous rendons compte que le texte a complètement était remanié, Sébastien Perez a pris le parti de commencer l'histoire en prenant le point de vue de l'épouvantail contrairement au texte (celui que j'ai lu et qui est peut-être aussi remanié) où l'on part de la maison de Dorothy au Kansas. Cette construction m'a un peu perturbée sur les premières pages, car j'attendais d'avoir l'explication du "comment" Dorothy est arrivée là. Moment de courte durée, car il réintroduit d'histoire un peu plus loin à travers le dialogue.
Le reste du texte suit cette logique.

Les illustrations collent bien au récit et à l'image que je m'étais faites lors de ma première lecture du texte, Benjamin Lacombe donne une notion de science-fiction dans certaines de ses planches et nous offre de très belles créations visuelles du récit. Je regrette seulement de ne plus être surprise par leurs créations et d'avoir l'impression de retrouver les mêmes traits et beaucoup de similitudes dans des personnages de leurs différentes histoires .

Le livre est un très bel objet et une belle œuvre graphique, mais pas ma préférée.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





bande dessinée

J'ai lu : la Maison de la Plage

vendredi, septembre 06, 2019



de Séverine Vidal et Victor Pinel


RÉSUMÉ
L'onde Albert veut vendre. J'ai du mal à réaliser qu'on passe peut-être notre dernier été à la maison de la plage. J'adore être ici, je sens un lien fort avec cette maison qui a abrité notre enfance. J'ai toujours eu l'impression qu'elle avait quelque chose à nous dire. Oui, elle a quelque chose à nous dire, mais quoi ?

* * * 

Je remercie Les éditions Marabulles de m'avoir envoyé cet album

* * * 

MON AVIS
Découvert en furetant à la librairie, j'ai été intriguée par le dessin que j'ai trouvé très agréable.
En revenant chez moi, je suis tombée sur plusieurs bonnes critiques de cet album, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de le lire.

Et je suis bien contente car ce fut une très belle lecture avec une construction originale !
On s'attache très vite aux personnages et on resterait bien plus longtemps, quelques étés supplémentaires avec eux ! J'ai eu une petite préférence pour la première partie pour laquelle on s'identifie. Les autres histoires apportent un petit plus à l'histoire, une nostalgie, elle donne et montre que la vie continue.

J'ai adoré découvrir à reculons l'histoire de cette maison et de ses propriétaires, je n'en dirais pas trop pour ne pas trop dévoiler l'histoire.

Le dessin est superbe et se prête totalement à l'intrigue. J'ai dévoré l'album en quelques heures à peine.
Foncez, vous ne le regretterez pas !


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





idées lectures

J'ai lu : Rendez vous avec le Poison

mercredi, septembre 04, 2019



de Julia Chapman



RÉSUMÉ

La mort a très mauvais goût.

Il y a comme un vent de printemps qui souffle sur Bruncliffe. Mais la belle saison est loin de profiter à tout le monde... Mêlé à une affaire de meurtre, Samson O'Brien doit répondre aux questions pressantes de la police. Et quand son passé est révélé au grand jour, c'est la ville entière qui se ligue contre lui.
Dans toute cette agitation, il n'y a que le vétérinaire du coin pour s'inquiéter d'une série de morts inhabituelle au sein de sa clientèle canine : plusieurs chiens ont été empoisonnés. Il sollicite alors les services de Samson et Delilah, qui vont devoir braver les foudres des habitants pour résoudre ce mystère.


* * * 

Je remercie Les éditions Robert Laffont de m'avoir envoyé ce 4e volet

* * * 


MON AVIS
Que dire mis à part que c'est toujours aussi bien ! Et pourtant, c'est le 4e volume. On pourrait croire qu'avec le recule, le temps, la série aurait pu me lasser et bien non ! Je prends toujours autant de plaisir à me plonger dedans et à suivre les histoires rocambolesques de nos deux acolytes dont on se demande quand est ce qu'ils vont enfin se mettre ensemble !

Et en même temps, je trouve qu'il évolue, doucement, il prend en intensité et l'histoire de Sanson commence à s'intensifier.

Ma véritable peur est que l'auteure tourne trop longtemps autour du pot et que cela devienne lassant. Cela fait plusieurs tomes qu'elle les utilise à se tourner autour, et même avec l'histoire de Sanson, mais à force de trop jouer avec la pression peut retomber et ne plus nous donner envie, ce que je ne souhaite pas du tout.

En attendant, je prends beaucoup de plaisir à lire cette série et je n'ai plus qu'à attendre le tome 5.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





album jeunesse

J'ai lu : Diane Danse

lundi, septembre 02, 2019



de Luciano Lozano


RÉSUMÉ

Diane déteste l’école. Face à ses résultats catastrophiques, sa mère engage un professeur particulier. Mais le constat est sans appel : impossible de faire tenir Diane en place. Elle emmène sa fille chez le médecin, qui l’envoie chez le psychologue. Après l’avoir écoutée attentivement, le psychologue sort du cabinet pour discuter avec sa mère, tout en laissant la musique derrière lui. Quelle surprise lorsqu’ils reviennent : Diane a oublié où elle se trouvait et s’est mise à danser. Et elle danse… merveilleusement !

Ce talent, dont la fillette et son entourage ignoraient l’existence, va donner à Diane une force inouïe. Elle ne pense bientôt plus qu’à s’entraîner. Et au milieu des pas chassés et des demi-pliés, elle récite sans encombre ses tables de multiplication…



* * * 

Je remercie Les éditions des éléphants de m'avoir envoyé cet album.

* * * 

MON AVIS

Je dois avouer que je suis un peu déçue, non pas par la qualité de l'album, mais en fait, je ne m'attendais pas dut tout à ce genre d'histoire. Je m'étais mise en tête que l'album allait aborder le fait qu'une petite fille différente, et surtout une petite fille un peu rondouillarde, puisse faire de la danse. Et en fait ce n'est pas vraiment cela qui est aborder. Je me suis fait une idée totalement fausse du fil conducteur et j'avoue que j'aurais beaucoup aimé que l'on voit que ce n'est pas parce qu'elle est un peu ronde qu'elle ne peut pas faire ce qui lui plaît.
On se fait vite des idées.

C'est peut-être sous-entendu, mais je ne l'ai pas lu ainsi.

Néanmoins, ne vous y prêtez pas, cet album reste une jolie lecture avec de superbes illustrations et ça j'étais sûre de ne pas me tromper dessus.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura





autobiographie

J'ai lu : Tarte aux Pêches Tibétaine

vendredi, août 30, 2019

 


de Tim Robbins



RÉSUMÉ

Tom Robbins, surnommé l’écrivain “le plus dangereux du monde”, raconte les expériences qui ont marqué sa vie. Le parcours de celui qui clame comme principe “la joie avant tout” est haut en couleur. Ce petit-fils de prédicateurs baptistes né en Caroline du Nord a suivi un cirque avant de se prendre pour un poète. Il a ensuite été bombardé météorologiste en Corée après s’être engagé dans l’armée, puis il a été DJ pour une radio locale après des études de journalisme, critique d’art dans un journal de Seattle, pour enfin devenir un romancier de renommée mondiale et un héros culturel.


Pour notre plus grand bonheur, Tom Robbins raconte son enfance dans les Appalaches pendant la Grande Dépression, la Côte Ouest des années 1960, l’influence de François Truffaut, ses voyages autour du monde et les dangers de Tombouctou.


* * * 

Je remercie Les éditions Gallmeister de m'avoir envoyé ce roman.

* * * 


MON AVIS Même si j'adore l'humour de l'auteur, j'ai trouvé à cette autobiographie beaucoup de longueurs. Mais après tout cet auteur excentrique a aujourd'hui 80 ans et des histoires à raconter.

Tom Robbins mélange les époques et ses récits et nous perd un peu en passant d'une anecdote à une autre pour y revenir ensuite. Il n'est pas toujours évident de le suivre dans ce style un peu bordélique où l'autodérision a beaucoup de place.

Heureusement, l'humour de sa plume fait sa force et nous donne envie de poursuivre notre lecture.
Ce sont également de petits chapitres que l'on peut lire tranquillement au fur et à mesure en prenant son temps.

Tom Robbins est un auteur à part dont il est étonnant qu'il soit si peu connu en France, il me reste encore beaucoup de ses romans à découvrir et j'espère bien pouvoir les lire.


* * * *

Et vous vous l'avez lu ? Vous avez aimé ?
retrouvez la fiche du roman sur Cultura






Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.