Le gourbi - chapitre 1

mercredi, septembre 10, 2008

C'était le dimanche matin, j'avais décidé de nettoyer le gourbi de mon grand père à l'abandon depuis 17 ans. J'ai donc pris un bon petit déjeuné car je savais qu'une longue journée m'attendait, une douche rapide et j'étais partie.

Le gourbi est coincé entre la véranda de la maison et le garage, on y entre par une petite porte en bois recouverte en partie par la vigne vierge. Il sert toujours faut pas croire : ma grand mère y stocke toutes ses merdes qui devraient aller à la poubelle. Il faut aussi préciser que le gourbi servait avant à mon grand père, c'est là qu'il faisait de la menuiserie.

Arrivée sur place j'ai empoigné les sacs poubelles dans une main, et j'ai ouvert la porte de l'autre... j'entrais dans une atmosphère pleine de poussières. Par où commencer? Y'en a partout de toute manière. La pièce n'est pas très grande 8 à 9 m². Je décidais de commencer par la gauche : l'étagère n°1 complètement recouverte de ... je ne sais pas trop quoi mais avant cela il y avait des sacs accrochés à un clou. Je me munissais de la balaillette et commença à retirer les sacs plastiques. Je pris le premier, vérifia qu'il n'y avait rien dessus et dedans et le plaça dans la poubelle. Tout semblait aller pour le mieux, mais je pris le second sac plastique et là une araignée d'une taille telle que je ne voyais pas ces patres (pas qu'elle soit si petite non, elle se trouvait dans l'anse du 3ème sac). Normalement j'ai pas peur des araignées mais j'avoue avoir été surprise par celle là. En même temps cela fait 17 ans qu'elle squatte ici elle a pris ses aises. Nous nous sommes toisées quelques secondes le temps de faire prendre de l'élan à ma balaillette. Elle le senti et se cacha..."Pétasse" lui dis-je... le combat ne faisait que commencé et déjà elle tentait la ruse. Il me fallait une arme plus grande pour aplatir d'un seul coup le sac mais aucune pelle ne se trouvait ici. Pourtant un bon coup de pelle dans sa gueule lui aurait remis les idées en place. Je pris donc le balai de sorcière accolé au mur. Et VLAN! Et un deuxième coup pour être sûre VLAN! La poussière envahi la pièce, je tentais d'apercevoir ma rivale en vain. Le sac plastique était maintenant à terre. Je le soulevais doucement... la bête était vaincue... mais une multitude de petites araignées, peut être ses enfants, m'attaqua de part et d'autre. Je jouais à nouveau du balais et VLAN! et VLAN! Jusqu’à ce que tout redevienne calme. ... Les sacs plastiques à la poubelle je devais m'attaquer à l'étagère... le coin était sombre et le plafond recouvert de toiles... cela semblait pourtant beaucoup trop calme. Je m'avançais d'un pas....


-- fin du chapitre 1 -- 


You Might Also Like

2 bla blas

  1. la suite la suite !!!!!!
    de rien :)

    RépondreSupprimer
  2. un mélange de pagnol et kung fu panda?

    RépondreSupprimer

merci pour ton petit mot ;)

Flickr Images

L'ensemble des textes et visuels présents sur ce site m'appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans une autorisation écrite.